Faire surélever un immeuble est un processus architectural qui consiste à ajouter un ou plusieurs étages à un bien déjà construit. Cette pratique très en vogue est notamment appréciée en région parisienne, en raison de la pénurie de logements qui y sévit. Ainsi, au vu de son succès, il semblerait que la surélévation d’immeuble confère plusieurs avantages. En revanche, des travaux d’une telle envergure supposent une contribution financière. Quel est le coût d’une surélévation d’immeuble et quels en sont les bénéfices ?

Le budget à prévoir pour surélever son immeuble

Comme évoqué précédemment, les travaux nécessaires à la création d’un nouvel étage sur un immeuble sont assez conséquents. En effet, il semble logique que créer de nouveaux logements au sein d’un bien existant implique certains frais. Si les travaux de surélévation sont à prendre en compte, il ne faut pas pour autant négliger les autres ressources nécessaires. Combien coute une surélévation d’immeuble ?

Les honoraires des architectes, une dimension à considérer dans le prix d’une surélévation

Les chantiers de grande ampleur nécessitent souvent l’intervention de plusieurs professionnels du BTP. Parmi ceux-ci se trouvent les architectes. En effet, afin d’obtenir le permis de construire nécessaire à certaines extensions verticales, il est de rigueur de faire appel à un architecte. Celui-ci s’occupe de dessiner les plans du projet en respectant le PLU, mais aussi de faire la demande des documents exigés pour le projet. À savoir que seuls les professionnels inscrits à l’ordre des architectes peuvent signer la demande de permis de construire. Il est donc essentiel d’intégrer les honoraires d’un architecte dans le prix d’une surélévation.

Afin d’avoir une idée du budget à prévoir pour les travaux de surélévation de son immeuble, il faut se renseigner sur les tarifs pratiqués par les professionnels du BTP. Il apparaît dans les faits que les honoraires des architectes sont très variables. Ils dépendent notamment de la région dans laquelle se situe le projet, mais aussi de la renommée de l’architecte ou du cabinet. Toutefois, il reste possible de se baser sur des prix moyens. Ainsi, il faut prévoir entre 65 et 100€ par mètre carré dans le budget dédié à la surélévation d’un immeuble pour les frais d’architecte.

Le prix des travaux de surélévation

Il n’est pas facile de généraliser le prix des travaux de surélévation. En effet, tout comme les honoraires des architectes, ils sont fonction de plusieurs variables. Tout d’abord, l’ampleur du projet joue bien sûr sur le coût de ces travaux. Aussi, l’ancienneté de l’immeuble et ses spécificités peuvent faire varier le budget à allouer aux travaux de surélévation.

Bien qu’il soit difficile de prévoir le budget pour les travaux de surélévation d’un immeuble sans avoir connaissance de l’intégralité du projet, Surelever.fr a effectué une étude des tarifs moyens. Ainsi, les propriétaires ou copropriétaires qui souhaitent réaliser une extension verticale de leur bien peuvent s’y référer. Par exemple, à Paris, le prix à prévoir pour la surélévation d’un immeuble se situe entre 2 500 et 4 500€ par mètre carré.

Se rapprocher d’un promoteur pour surélever gratuitement mon immeuble

Il existe une solution pour les propriétaires ou copropriétaires qui souhaitent surélever leur immeuble gratuitement. En effet, il est possible de se rapprocher d’un promoteur pour ne pas payer les travaux liés à la surélévation de son immeuble. Toutefois, bien que cette alternative soit intéressante, il existe une contrepartie.

Le procédé qui consiste à déléguer son rôle de maître d’œuvre à un promoteur s’appelle la cession de droit de surélévation. Le principe est plutôt simple : le propriétaire vend son droit de surélévation à un promoteur, qui s’engage à prendre en charge la gestion des travaux, mais aussi leur financement. Ainsi, faire surélever son immeuble devient gratuit. En contrepartie, le promoteur devient propriétaire des nouveaux logements créés.

Quels sont les bénéfices de la surélévation d’un immeuble ?

Si faire surélever son immeuble est une pratique qui se répand de plus en plus, il y a une raison. Cette raison, ce sont notamment les bénéfices et gains liés à ce processus. En effet, créer de nouveaux logements dans un immeuble permet aux propriétaires de profiter de certains avantages. Zoom sur les bénéfices liés à la surélévation d’un immeuble.

Louer son bien après l’avoir surélevé pour générer des bénéfices

Certains propriétaires ont recours à la surélévation pour créer de nouveaux logements. Aussi, il n’est pas rare que les propriétaires des derniers étages fassent appel à la surélévation pour agrandir leur espace de vie. Toutefois, une fois les habitations créées, il est possible de les occuper, mais aussi de les louer. Ainsi, surélever son immeuble peut permettre de générer des gains intéressants.

Le retour sur investissement concernant les travaux de surélévation peut être mesuré selon le prix du mètre carré. Il dépend bien sûr de la zone dans laquelle se trouve le bien. Par exemple, dans le 2ème arrondissement de la ville de Lyon, le prix moyen pour une location est de 17 euros par mètre carré. Les bénéfices peuvent rapidement grimper en région parisienne, où il faut compter en moyenne 35 euros par mètre carré pour un logement en location.

Les avantages de la surélévation pour les copropriétaires

Au-delà des revenus complémentaires envisageables après une surélévation d’immeuble, les copropriétaires peuvent profiter d’autres avantages. En effet, si les biens sont loués à de nouveaux occupants, alors les frais de copropriété et diverses charges sont divisés par plus de foyers. Cela permet donc aux copropriétaires de réduire les charges liées à leur logement.

Il existe également des bénéfices non-monétaires liés aux travaux de surélévation. Il apparaît qu’ajouter un ou plusieurs étages à un immeuble déjà construit suppose de remplacer le toît. Cette modification permet alors de bénéficier d’une meilleure isolation thermique. Si cet avantage de la surélévation dépend des matériaux choisis pour les travaux, il est important de rappeler qu’une construction neuve bénéficie bien souvent d’une meilleure isolation qu’un bien ancien.

À lire aussi : Comment obtenir un ravalement de façade gratuit ?